¬ę Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie √©ternelle ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Lundi du temps de No√ęl apr√®s l'√Čpiphanie
Commentaire du jour
Saint Romanos le Mélode (?-v. 560), compositeur d'hymnes
Hymnes pour l'√Čpiphanie, I, 1-2 ; II, 3 (trad. Bouchet, Lectionnaire, p. 98 ; cf. SC 110, p. 237, 275)

¬ę¬†Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumi√®re s'est lev√©e¬†¬Ľ

      Aujourd'hui, Seigneur, tu t'es manifesté à l'univers, et ta lumière nous est apparue. C'est pourquoi, devant cette révélation, nous te chantons : Tu es venu, tu t'es manifesté, toi la lumière inaccessible ! (1Tm 6,16)...



      Dans la Galilée des nations, dans le pays de Zabulon, dans la terre de Nephtali, comme dit le prophète, le Christ, grande lumière, a resplendi (Is 8,23-9,1) ; pour ceux qui étaient dans les ténèbres une grande clarté a brillé, jaillissant de Bethléem. Le Seigneur né de Marie, le Soleil de justice, répand ses rayons sur l'univers entier (Ml 3,20). Nous, les fils d'Adam qui sommes nus, venons, revêtons-le pour nous réchauffer. C'est pour vêtir ceux qui sont nus, illuminer ceux qui sont dans les ténèbres, que tu t'es manifesté, toi la lumière inaccessible.



¬†¬†¬†¬†¬†¬†Dieu n'a pas m√©pris√© celui qui, par ruse, a √©t√© d√©pouill√© de ses v√™tements dans le Paradis et a perdu la robe tiss√©e des mains de Dieu. Il revient vers lui et de sa voix sainte appelle celui qui lui a d√©sob√©i : ¬ę Adam, o√Ļ es-tu ? (Gn 3,9) Cesse de te cacher de moi. Si nu, si pauvre que tu sois, je veux te voir. N'aie pas peur, je me suis fait semblable √† toi. Tu d√©sirais devenir dieu (Gn 3,5) et tu n'as pas pu. Maintenant, parce que je l'ai voulu, je me suis fait chair. Avance donc, reconnais-moi et dis : Tu es venu, tu t'es manifest√©, toi la lumi√®re inaccessible ¬Ľ...



¬†¬†¬†¬†¬†¬†Chante, chante, Adam ; adore celui qui vient √† toi. Alors que tu t'√©loignais, il s'est manifest√© √† toi pour se faire voir, toucher, accueillir. Celui que tu avais craint quand tu as √©t√© tromp√© par le d√©mon, pour toi s'est fait semblable √† toi. Il est descendu sur la terre pour te prendre aux cieux ; il est devenu mortel pour que toi tu deviennes Dieu et que tu recouvres ta premi√®re beaut√©. Voulant t'ouvrir les portes de l'√Čden, il a habit√© Nazareth. Pour tout cela, chante, homme, chante et loue celui qui s'est manifest√© et qui a illumin√© tout univers.



 
©Evangelizo.org 2001-2019