« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68














 
                    

Samedi 29 septembre 2018

St René Goupil, frère s.j., chirurgien et martyr (1608-1642)

image Les autres saints du jour... Rechercher un saint image


Saint René Goupil
Chirurgien, frère s.j.
Missionnaire et martyr au Canada

R

 ené Goupil, naît au bourg de Saint-Martin, diocèse d’Angers, le 13 mai 1608. Il était déjà chirurgien, à son entrée au noviciat de Paris le 16 mars 1639. Son nom n’apparaît pas dans les listes officielles pour les années suivantes. Mais une note, conservée aux archives des Jésuites de Chantilly, nous apprend qu’il dut discontinuer son noviciat, parce qu’il était affecté de surdité : « Renatus Goupil a tirocinio Parisiensi exclusus erat, quia surdaster ».

Quand il arriva au Canada en 1640, il voulait, semble-t-il, réaliser sa vocation missionnaire en qualité de laïc. Et tout porte à croire qu’il était lié à la compagnie par la promesse des donnés. On le trouve à la mission Saint-Joseph de Sillery, près de Québec, de 1640 à 1642. Il est au service des missionnaires qui apprécient surtout ses talents de chirurgien.

Le 1er août 1642, il quitte Trois-Rivières en compagnie d’Isaac Jogues, de Guillaume Couture, de plusieurs chefs hurons, parmi lesquels Eustache Ahatsistari, Joseph Teondechoren, et la nièce de celui-ci, fille du célèbre Joseph Chihouatenha, Thérèse Oionhaton, qui s’était formée à la pratique des vertus chrétiennes chez les Ursulines. Cette flotille qui comprenait 12 canots et qui comptait quelque 40 personnes se dirigeait vers la Huronie, où Goupil allait exercer désormais son métier de chirurgien. Quelques jours plus tard, tout le groupe tombait aux mains des Iroquois qui emmenèrent Goupil dans leur pays. C’est là, à Ossernenon (Auriesville, N.Y.) qu’il succombait sous la hache d’un Iroquois irrité parce qu’il l’avait vu faire le signe de la croix sur un enfant. C’était le 29 septembre 1642.

Quelques jours plus tôt, il avait prononcé ses vœux de religion entre les mains de saint Isaac Jogues. On le vénère comme le premier jésuite martyr du Canada.

René Goupil et 7 sept autres missionnaires jésuites, ont été béatifiés le 21 juin 1925 et canonisés  le 29 juin 1930, par Pie XI (Ambrogio Damiano Ratti, 1922-1939).
L
e Vénérable Pie XII (Eugenio Pacelli, 1939-1958) a déclaré les saints martyrs canadiens, Patrons secondaires du Canada.

Pour un approfondissement biographique des martyrs, cliquer sur les noms ci-dessous :

Antoine Daniel
Charles Garnier
Gabriel Lalemant
Isaac Jogues
Jean Brébeuf
Jean de La Lande
Noël Chabanel
René Goupil

 



Source principale : biographi.ca/fr/ (« Rév. x gpm »).




 
©Evangelizo.org 2001-2020